Habitasse © Curabitur felis erat. Mauris di Serif. Vestibulum | Sed vulputate

B

ien-être

et détente

Réflexologie globale EMC

       Amma assis

Le Bol d’air Jacquier optimise 
l’oxygénation de l’organisme.

Grâce à un principe actif issu de la résine de pin, il améliore le transport de l’oxygène jusqu’aux cellules et favorise son assimilation. Le Bol d’air contribue ainsi à préserver un bon état de santé.

Objectif : respirer plus efficacement


Le Bol d’air apporte une solution à la sous-oxygénation cellulaire (hypoxie) provoquée par de nombreux facteurs comme la pollution, les conditions de vie, le stress, le vieillissement, le tabagisme, le manque de sommeil, la maladie…

En savoir plus sur la sous-oxygénation

Les multiples bienfaits des pinènes


L’essence de résine de pin est riche en pinènes, molécules aromatiques les plus répandues au monde (famille des terpènes). Elle contient plus particulièrement des alpha et beta pinènes, utilisés en médecine et en cosmétique pour leurs effets bénéfiques très connus : antiseptique, antibactérien, antifongique, antiparasitaire, insecticide.

Stimulateurs d’oxygénation

Sous l’effet du soleil et dans certaines conditions météorologiques, ces pinènes se chargent d’oxygène (péroxydation). Ils acquièrent alors de nouvelles propriétés dont celle de stimuler l’oxygénation cellulaire de façon équilibrée et durable. C’est ce phénomène naturel que René Jacquier a reproduit dans le Bol d’air.

Le dispositif du Bol d’air Jacquier

L’appareil Bol d’air


A partir du composé Orésine, le Bol d’air réalise un nébulisat très fin et agréable à respirer.

Éléments :

– un réservoir pour le composé Orésine

– un système de peroxydation

– une corolle d’inhalation

Fonctionnement :

– le flux d’air passe dans le réservoir d’Orésine, libérant les parties les plus volatiles du composé,

essentiellement des alpha et beta pinènes (barbotage)

– l’air chargé de pinènes traverse le système de péroxydation qui les transforme

en porteurs d’oxygène

– le « nébulisat » obtenu arrive à la corolle pour être inhalé.

A quelle fréquence ?

Le rythme des séances dépend des besoins et des objectifs de chacun :

– séances quotidiennes en hygiène de vie

– cures préventives ou curatives de 20 à 30 séances rapprochées.

La durée d’une séance varie de 3 à 15 minutes

3 ou 4 séances possibles par jour, pouvant totaliser jusqu’à 15 minutes



Orésine, le composé spécial Bol d’air

C’est une huile essentielle de résine de pin des Landes (Pinus Pinaster) distillée à la vapeur d’eau (également appelée essence de térébenthine). Le pin des Landes (origine France et Portugal) est le seul résineux à offrir toutes les garanties d’innocuité allergénique requise.

En savoir plus sur Orésine